Mise à jour le 20/05/2004

Fédération du Tarn

PAS D'EUROPE SOCIALE
AVEC LA CONSTITUTION
ULTRA-LIBERALE DE GISCARD

CHIRAC ET RAFFARIN CONTINUENT DE PLUS BELLE

Comme si de rien n'était, le pouvoir poursuit sa politique de casse sociale. Le ministre de l' Économie vient encore d'en apporter la preuve lors de sa conférence de presse : augmentation zéro des dépenses publiques, relance des privatisations; soutien direct de la spéculation immobilière; nouvelles exonérations fiscales pour les entreprises… Il pousse le cynisme jusqu'à proposer de soutenir la consommation...par l'endettement des ménages modestes !

Et pourtant, ça bouge

Mais le pouvoir a beau faire : désavoué par les urnes, il est mis en recul dans la vie. Les régionales ont montré que sa politique d'injustice sociale était majoritairement  rejeté par l'opinion. Et puis le mouvement social marque des points. Le gouvernement a dû capituler en rase campagne et annoncer qu'il réintègrerait tous les « recalculés » . Quelle gifle ! « Recalculons l'Unedic ! », disent maintenant les chômeurs, leurs associations, des syndicats. Belle formule que les communistes partagent. Reconstruisons dès aujourd'hui l'alternative.

L'Europe à déçu : Changeons-là

Agissant ainsi, l'équipe Raffarin est bien dans la logique actuelle de l'Europe : une machine technocratique asservie aux marchés financiers, à niveler par le bas et broyer tous les acquis sociaux. Alternativement dominée par les partis de droite ou sociaux-démocrates, cette Europe n'a pas répondu aux espoirs. Au nom du sacro-saint « marché ouvert où la concurrence est libre », elle organise la mise à l'encan des services publics, la casse des retraites, la marchandisation de la formation. Le projet de constitution « Giscard » voudrait rendre intangible cette orientation ultra-libérale.

Sanctionnons une nouvelle fois la droite, le 13 juin prochain à l'élection européenne.

Faisons bouger la gauche, poussons-là à faire du neuf, à rompre enfin avec les politiques libérales.

Changeons l'Europe en la libérant de la domination des marchés financiers.

Soutenons les listes de large rassemblement présentées par le Parti Communiste avec Marie - Georges BUFFET et de nombreuses personnalités du monde politique, syndical, associatif, féministe et alter-mondialiste.

L'EUROPE : OUI, MAIS PAS CELLE - LA !